Paul & Joe, la collection femme printemps-été 2020

A l’occasion de la fashion-week parisienne, Paul & Joe, la marque de prêt-à-porter femme, dirigée et créée par Sophie Méchaly, présente sa collection printemps-été 2020, lors du défilé, dans la cour du Lycée Louis Grand, à Paris.

Un parcours atypique, Sophie Méchaly commence son apprentissage chez Azzedine Alalïa, et s’initie à la mode. Elle lance une première ligne homme, en 1995, et poursuit avec la ligne femme, un an après.

Elle créée des vêtements à son image et s’appuie sur la modernité des femmes d’aujourd’hui. Casual chic et jeans, elle adapte son style au besoin actuel. Pouvoir bouger, se déplacer, et se sentir bien dans un vêtement confortable.

Avec cette collection, la styliste crée un autre univers, inhabituel, un peu enchanté, composé de robes soyeuses, de dessins inattendus, des couleurs pastel et utilise une multitude de tissus qui lui sont cher tel que le taffetas. L’image féminine est une jeune femme, tout droit inspirée du cinéma des années 70, avec des robes trapèzes, de grands tailleurs façon homme, des chaussures à bout carré. La styliste s’inspire à la fois de la vie et de la culture, de l’art.

P&J, Maya V

@Photo: Maya Vidon

Interview, Sophie Méchaly

-Comment avez-vous construit votre collection ?

SM : Je me suis inspirée du « Rosemary’s baby », du réalisateur Roman Polanski. Surtout du personnage de Mia Farrow qui porte différentes tenues, où à cette époque, dans les années 70, les robes sont courtes, en forme de trapèze, les couleurs sont claires. Il y a des teintes dragées, des animaux sur les tissus, un univers recréé dans un décor approprié. La photo du film m’a beaucoup inspiré, ainsi que ses divers personnages, se disant bienveillants mais s’en prenant à l’enfant, avec des looks incroyables, des couleurs, des coupes de cheveux étonnantes. Cela a été le point de départ de la collection qui se reflète dans toutes les propositions. J’ai également amené tous les codes qui me sont chers, comme le vestiaire masculin, avec des vestes avec simple boutonnage ou croisées et des costumes aux nouvelles proportions, des pantalons très longs. Ensuite, j’ai utilisé diverses matières, comme du taffetas, de l’organza, du tulle, rebrodé, de la mousseline, et j’ai repris les imprimés comme les fleurs déclinées sur plusieurs supports. La même fleur se retrouve en jacquard lamé, en mousseline, en voile, en coton. Il y a une déclinaison autour d’un même imprimé et une diversité, un éclectisme. Ce lien à l’enfance est très fort : une petite fille qui aime tous les codes comme les robes roses en tulle.

-Pourriez-vous me donner quatre qualificatifs à l’image de la femme Paul & Joe ?

SM : Je dirais audacieuse, indépendante, dynamique, forte, heureuse, souriante, gentille, séductrice….Les gens sont attirés par cette femme qui a de la personnalité et du coeur.

@Photo: Maya Vidon

Paul & Joe

Collection printemps-été 2020

Défilé, septembre 2020

Publicités


Catégories :Culture, Mode

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :