« Harmony of chaos », la nouvelle série photographique de Renato d’Agostin

80d38111-faaf-4641-8001-cf5e1c2ea0af.png

La Galerie Thierry Bigaignon  expose une nouvelle fois, après « 7439 », la série du photographe Renato D’Agostin, intitulée « Harmony of chaos », du 25 mai au 31 août 2019.

Renato d’Agostin, originaire d’Italie, commence la photographie à Venise, avant de partir découvrir d’autres villes en Italie, aux  Etats-Unis et au Japon.

« 7439 » est l’une de ses premières séries exposée à la galerie. Le sujet différent, témoigne de son voyage en moto à travers les Etats-Unis. Les clichés révèlent sa technique pointue et son sens de la lumière.

Ses œuvres photographiques sont exposées dans le monde, dont les Etats-Unis, en Italie notamment à Venise, ainsi qu’à Paris et sont acquises par de fameuses collections privées et publiques.

Avec « Harmony of chaos », il explore de nouveaux territoires, en orientant son travail de manière différente et en changeant  son mode d’impression. Il fait référence à l’étouffement ressentit lors de son expérience dans la ville de Shangai.

Il montre, à travers son œuvre, les changements, les mutations urbaines de cette ville post-moderne. Pour mieux faire ressortir les vibrations ressenties, il utilise une technique particulière de mouvement sous l’agrandisseur et expose sur une feuille de papier une multitude de vues tirées d’un même négatif qu’il projette sur un mur.

Le résultat est surprenant, le spectateur est face à l’abstraction, à un paysage en mouvement, dissimulé. Il est invité à contempler cette harmonie du chaos.

gtb_renato-d-agostin_harmonyofchaos-09-hr_courtesy-galerie-thiery-bigaignon-1_large.jpg

@Renato d’Agostin, « Harmony of chaos », tirage argentique, Galerie Thierry Bigaignon

 

Interview de Renato d’Agostin

 – En quoi cette série est-elle différente des autres ?

Rd’A : « Harmony of chaos » émane de mes premières photographies. En même temps, j’explore de nouveaux territoires, en changeant  la dimension des photos,  en expérimentant l’exposition sur papier en chambre noire et  en cherchant à me détacher encore plus de l’endroit, du lieu où la série a été faite pour me rapprocher d’une vision plus vaste de la mégalopole.

– Quelle est votre technique photographique ? Que cherchez-vous à réaliser ?

Rd’A : Je cherchais à exposer le même morceau de papier en chambre noire sur plusieurs expositions des paysages urbains des photographies que j’ai prise à Shangai. Je souhaitais  traduire dans l’impression, la disparition des contours, des formes, de l’identité, présente dans une vraie mégalopole. En superposant le négatif plus longtemps, en bougeant de quelques degrés  la position de la projection,  j’ai cherché à compresser le ciment, les immeubles, la vie en général, qui pouvait représenter la claustrophobie que j’ai ressenti entouré par l’intensité.

-« Harmony du chaos » sont deux mots qui semblent être antinomiques. Pensez-vous que le chaos puisse être harmonieux ? Les photos le démontrent-elles ?

.Rd’A : J’ai appelé le projet « Harmony of chaos » car pour moi, Shangai, ou n’importe quel autre ville  en plein essor est faite de ces deux entités, harmonie et chaos. D’une certaine manière, les mégalopoles sont basées sur ces deux éléments. Ils coexistent. Il y a un lien entre les deux et un contraste, et en même temps tout se développe. Dans cette série photographique, j’ai essayé d’alterner les paysages urbains et des moments isolés de la vie. La ville oppressante, la population et la construction de ce même endroit forme, à mon avis, un binomial universel.

 

« Harmony of chaos »

Renato d’Agostin

Exposition photographique

Galerie Thierry Bigaignon

Du 25 mai au 31 août 2019

Vernissage

Livre-concept, co-édité par the(M) éditions et Quants

www.galeriethierrybigaignon.com

www.renatodagostin.com

 

Publicités


Catégories :Culture, Photographie

Tags:, , , , , , , , , , , , , , ,

1 réponse

  1. Merci Sandrine 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :