Ludovico Einaudi compose « Seven Days Walking »

ei

Ludovico Einaudi, compositeur, pianiste italien de renom, de musique classique de la période contemporaine, présente un nouveau concept, sept albums à découvrir chaque mois, intitulés « Seven days walking ». Le premier « Day one » est paru le 15 mars 2019.

Le piano est son instrument de prédilection depuis son plus jeune âge. Après de nombreuses années à composer en formes traditionnelles, il trouve un style personnel dans une série d’œuvres pour la danse et pour le piano. Sa musique, dans la lignée de grands compositeurs tels que Philipp Glass, Eric Satie, John Cage… tend à l’introspection, à la méditation et est souvent qualifiée de minimaliste.

Il compose de nombreuses campagnes de publicités et des musiques de film : la musique « Primavera » de la coupe du monde 2014 au Brésil sur TF1, Lancôme utilise « Experience » pour sa campagne publicitaire « Advanced génifique », en 2015, et bien d’autres campagnes dont la musique de la publicité des 50 ans de Kris, « Run », de l’album « In a time Lapse », en 2016.

Le cinéma et la télévision sont aussi des domaines dans lequel Ludovico Einaudi est très sollicité. Parmi tant de participations et d’expériences, retenons : Trois titres de l’album de « L’Onde » font partie de la bande originale d’Aprile de Nanni Moretti. Les titres « L’origine nacosta », « Una mattina », « Fly », « Writing Poems », « Cache cache », font partie eux du  film Intouchables, d’Olivier Nakache et d’Eric Toledano. « Fly » est utilisé dans la bande annonce de J Edgar de Clint Eastwood, réalisé en 2011, « Divenire » dans la bande annonce du film Grace de Monaco d’Olivier Dahan (musique de l’ouverture de la 67e édition du Festival de Cannes, « Experience » dans le film Mommy de Xavier Dolan, « Experience » de l’album Einaudi : In a Time Lapse est utilisé dans l’épisode final de la série Sense8, des sœurs Wachowski, en 2018. Autant d’expériences que d’albums signés : Time Out (Ballet, 1988), L’Onde (Ballet, 1996), Una Mattina (Piano, 2004), In a Time Lapse (Piano, 2013) et  aujourd’hui Seven Days Walking, Day One.

 

Evasion, réflexion, son œuvre est envoûtante. Accompagné de Federico Mecozzi au violon et à l’alto, et Redi Hasa au violoncelle, sa maîtrise de l’instrument, le piano, s’approche ici de la perfection. Des titres faisant partie de l’album, comme Cold Wind, variation 1, Gravity, Low Mist, Golden Butterflies,  sont de réels appels au voyage.

Il sera sur la scène de la Salle Pleyel, à Paris, pour deux concerts, le 13 et 14 avril 2019.

Cet album est un concept original, une fidélisation du spectateur qui découvrira chaque mois une nouvelle variation.

 

« Seven Days Walking »

Ludovico Einodi

« Seven Days Walking, Day One »

Album, sortie le 15 mars 2019

Decca Records

Universal Music

Publicités


Catégories :Culture, Musique

Tags:, , , , , , , , , , , , ,

2 réponses

  1. Erik Satie !!!!

    ________________________________
    De : Culture/Mode – san11blog
    Envoyé : vendredi 12 avril 2019 07:10
    À : jm_bellemain@hotmail.com
    Objet : [New post] Ludovico Einaudi compose « Seven Days Walking »

    Culture/Mode, san11blog posted:  » Le piano est son instrument de prédilection depuis son plus jeune âge. Après de nombreuses années à composer en formes traditionnelles, il trouve un style personnel dans une série d’œuvres pour la danse et pour le piano. Sa musique, dans la lignée de gr »

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :