« Trouble d’idendité », exposition photographique collective à la Voz’Galerie

5bedadde4ed507b3c50dee07.jpg

Photo anonyme, d’archive, de famille, photographie populaire et photographie d’amateurs sont les différents registres de cette exposition organisée par le collectif Actions Anonymes, sous la direction du commissaire d’exposition, Isabelle de Maison Rouge,  et la Voz’Galerie, présentée du 28 novembre au 10 janvier 2019.

Il s’agit pour chaque artiste réuni de travailler à partir de photographies anonymes, de réutiliser une image déjà produite et de la revisiter. Le collectif  Actions anonymes se compose d’artistes et de non artistes. Le travail s’établit entre des personnes non forcément issues du monde de l’art qui soulèvent le problème de l’identité dans le monde actuel et qui cherchent à donner des instruments critiques.

Isabelle de Maison Rouge est commissaire d’exposition.

Les artistes :   Coco Fronsac, Nicolas Henry, Corine Borgnet, Gaelle Cueff, Léo Dorfner, Isabelle Ferreira, Agnès Geoffray, Sylvain Granjon, Sandra Krasker, Iris Legendre, Gabriel Léger, Sandra Lorenzi, Popy-Loly de Montesson, David Munoz, Hubert Renard, Karine Rougier, Erwan Venn, Valérie Pelet, Julio Villani.

« Happy families», est une série sur le thème de la famille, des photos anciennes regroupées sous forme de jeux de 7 familles, sous forme de collages.

Gaelle Cueff utilise le collage et nous plonge dans un univers onirique, surréaliste. Coco Fronsac, collectionneuse de portraits et d’images photographiques anciennes, en fait le support de ses œuvres et leur donne une seconde vie. Nicolas Henry réalise une série de pièces uniques mélangeant peintures, coutures et photographies anciennes : « Les lumières de la forêt », « L’annonciation ».

thumbnail_nicolas-henry-01.jpg

@L’Annonciation, Nicolas Henry

Sandra Krasker utilise, quant à elle,  un support différent, la vidéo. Chaque artiste crée à sa manière selon ses idées suivant la ligne directrice, le trouble identitaire et la transformation ou réutilisation de l’objet.

La photographie permet de garder un souvenir, de figer un instant. La photo est instantanée, parfois floue.

Les artistes ici ont un point en commun, se servir du support photographique et  le faire évoluer. Ils le transforment  et choisissent une matière. La transformation d’une simple image avec des personnages nous incite à réfléchir sur l’image, la mémoire et l’identité. Les artistes inventent dans l’art un autre art.

thumbnail_coco-fronsac-point-identity-pink-II.jpg

@Point Identity pink II, Coco Fronsac

 

« Trouble d’identité »

Commissariat Isabelle de Maison Rouge

Voz’ Galerie

41 rue de l’Est, 92100 Boulogne-Billancourt

Exposition du 28 novembre 2018 au 10 janvier 2019

Vernissage le mercredi 28 novembre 2018

Visite commentée par le commissaire d’exposition, mercredi 5 décembre 2018 à 19h (sur réservation)

http://www.vozgalerie.com

 

 

Publicités


Catégories :Culture, peinture, Photographie

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :