« Alone Together », exposition photographique de Julien Lachaussée

 

46445187_10161164693330405_8569975711471763456_n

 

Julien Lachaussée, photographe portraitiste indépendant a trouvé son style dans l’univers des rockers, des skaters, des stars. Aujourd’hui, il présente une nouvelle série intitulée « Alone Together », chez Négatif +, du 6 décembre au 28 février 2019.

Paris, ville natale de Julien, a sûrement inspiré le jeune artiste qui se lance dans la photographie. Des réalisations, des rencontres l’ont conduit à travailler aux côtés de photographes de mode confirmés tel que Jan Walters. Ces expériences dans le monde de la mode lui ont permis de perfectionner le côté esthétique de la photographie. Le cadre, l’attitude, le regard sont des paramètres essentiels qui font de l’image un objet d’exception.

Pour Julien, les domaines artistiques se croisent et s’entrecroisent comme la musique, la peinture, le rock, le skate, le hip-hop…

Passionné de skate, il réalise lui-même des performances et se plait à photographier des amis. Ce qui le pousse plus tard à s’intéresser à des personnages forts tels que les rockers, les tatoués…

Ses photographies sont exposées dans différentes galeries à Paris et à l’étranger, notamment à la galerie Patricia Dorfmann, à la galerie Agnès b, à la galerie Sergeant Paper, à la galerie Datta, à la galerie L’Imprimerie et collabore avec différents magazines Les Inckoruptibles, Rugged, Inked France

Il a réalisé, en 2013,  la pochette de l’album de Daniel Darc, « La taille de mon âme ».

Il signe un livre de photographie « Alive » dans lequel il réunit 146 portraits de tatoueurs, de tatoués, de bodybuilders, de bikers, de stripteaseuses, de personnages de la nuit, de la scène.

Aujourd’hui, il expose à l’espace Négatif+ des clichés en argentique, principalement en noir et blanc. Ce sont des photos d’artistes, des musiciens, parmi lesquels Cœur de pirate, Christophe,  Jean Louis Aubert

Le photographe a choisi de montrer de nombreux portraits jamais exposés.

49862-09

@Coeur de pirate, Julien Lachaussée

 

Interview de Julien Lachaussée :

-Comment avez-vous commencé la photographie ?

JL : J’ai suivi des cours dans une école de photo à Paris pendant deux ans. Les professeurs que j’y ai rencontrés m’ont donné envie de me lancer pleinement dans la photographie.

Mes débuts dans ce métier ont été marqués par différentes rencontres. J’ai assisté le photographe Jan Welters, photographe de mode. A ses côtés, j’ai appris tout ce que l’on n’apprend pas à l’école, le terrain. Je l’ai assisté sur les différents shooting de mode. J’ai aussi fait des tests pour des agences de mannequins. En réalité, je souhaitais faire autre chose que de la mode. Je me suis orienté sur un monde que je côtoyais à l’époque, mes amis skateurs. C’était une évidence car je berce dans cette culture depuis tout jeune. Photographier des skateurs est un rêve d’ado. Tous ces milieux sont liés de près. Il s’agit d’art, de performance.

Actuellement, je travaille sur un livre sur les stars, les légendes du rock et du hip-hop.

 

-Votre genre photographique est  principalement le portrait en noir et blanc. Quel intérêt y  trouvez-vous ? Qu’est-ce qui vous motive?

JL : J’adore le portrait car il y a un face à face. L’image est exclusive par rapport à la photo de scène. La personne est vraiment là pour toi. L’entretien est unique. Certains projets m’amènent à réaliser des photos en couleurs. Cela dépend beaucoup de la personne en face de moi. Je m’adapte à la situation et trouve dans l’instant ce qui correspond à la personne, les traits à souligner. Je travaille à l’argentique. Le choix se fait donc après, à savoir le choix des nuances, des teintes. On doit trouver des contrastes dans les visages. Le noir et blanc creusent les traits. Cela rend force et puissance, le regard est plus souligné. J’aime les gueules. Pour le choix de la couleur, je travaille donc au bon sens et cela dépend du contexte dans lequel je fais la photo.

 

-Vous photographiez des rockeurs, des personnes tatouées, des stars. Cette nouvelle série s’intitule « Alone together ». Par ce titre antinomique que voulez-vous montrer ?

JL : « Alone together » résonne comme quelque chose de spirituel, de l’ordre du ressenti. J’insiste sur le fait que l’artiste est très entouré lorsqu’il se trouve sur scène, et à la fois seul lorsqu’il retrouve la loge. Il est seul face à lui même. C’est un peu la légende, ce que l’on imagine sur les rocks stars.  Les artistes ont ce besoin de reconnaissance. Ils se rendent compte que ce sont des êtres humains. J’ai voulu marquer le coup. Je me suis inspiré de la chanson « Alone together » de Chet Baker. Il a un univers sombre qui me touche.

 

-Pensez-vous que la photographie fige non seulement un instant mais aussi une émotion, un état ?

JL : Oui, complètement. La photographie arrête des moments dans le temps. Elle est proche de la peinture. Ainsi, la personne pose et évolue dans le décor, selon la situation. La photo peut être prise sur l’instant, non réfléchie ou calculée. On ne connait pas toujours la finalité de celle-ci qui peut devenir très importante. C’est le cas des photos de concerts ou de rencontres inattendues, prises à la volée. Il ne faut pas trop réfléchir mais savoir saisir l’instant. Lorsqu’on fige une chose, on partage un moment. Le portrait est un moment exceptionnel où l’échange se fait entre deux personnes face à face. Je cherche la chose exceptionnelle et bouleversante dans le regard et dans les attitudes.

 

« Alone Together »,

Exposition photographique, Julien Lachaussée

Négatif+

106 rue Lafayette,75010 Paris

 

Du 6 décembre au 28 février 2019

Vernissage jeudi 6 décembre à partir de 19h30

20181206_215614.jpg

http://www.julienlachaussée.com

téléchargement

20181207_085950

Publicités


Catégories :Culture, Photographie

Tags:, , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :