« Schitck », nouvel album rock de Danny Goffey

image007

Danny Goffey est un musicien, auteur, compositeur, qui appartient au genre musical très rock.

Ex-batteur du groupe Supergrass, il présente son nouvel album « Schitch », dont la sortie officielle est le 22 juin 2018, chez Distiller Records.

La musique est arrivée très tôt dans la vie de Danny Goffey, originaire d’Eton, une petite ville de Berkshire, en Grande Bretagne.

Passionné de musique rock, il crée son premier groupe,The Jubbly Spufflewubs, alors adolescent avec son frère et son ami. A l’époque, il n’avait pas de batterie et accompagnait les autres en tapant avec des baguettes.

Il fait parti, ensuite, du groupe The Jennifers. Il devient le principal batteur et le groupe se fait connaître sur la scène musicale indépendante d’Oxford. Le groupe sort un single, en 1992, chez Nude Records.

Supergrass, le célèbre groupe de musique de rock, arrive après dans sa vie. Présenté par son ami, le trio, composé de Mick Quinn et Combes, se forme ensuite. On se souvient du premier album, « I should coco », en 1995. Après de nombreux singles et le projet d’un album, le groupe se sépare, pourtant en pleine ascension, en représentation sur les scènes les plus célèbres, tel que La Cigale, à Paris.

Danny se lance parallèlement, en 2006, dans des projets plus personnels et crée Vangoffey, inspiré de Vincent van Gogh. Les morceaux créés sont visibles sur MySpace : « Crack House Blues », « House blues », « I feel so Gaye » et « Nathalie loves the F ».

Il enregistre avec Paul MacCarney et d’autres musiciens, le single de Noël « Do they know it’s christmas ? », en 2004.

De nombreuses tournées ont lieu en Angleterre, croisant des artistes et musiciens.  Il participe a un documentaire sur le rock, Rockdocumentary, appelé Gangle Fever.

Sa carrière le pousse à côtoyer l’univers de la musique, de la politique et de la télévision. Pearl Lowe, elle-même dans cet univers musical, devient sa compagne.

Avec son nouvel album « Schtick », Danny revient sur le devant de la scène, plus expérimenté et enthousiaste à l’idée de montrer un travail personnel. Il bouscule les bases du rock, toujours alternatif, avec quelques accents pop. Inspirés musicalement parlant du passé, les textes traitent de sujets  actuels, avec légèreté.

« I can’t leave it alone », « Sick holiday », « The City »… On entend le son puissant du rock anglais.

téléchargement.jpg

Interview de Danny Goffey

-Comment avez-vous commencé la musique ?

DG : La musique a toujours été un univers passionnant pour moi. J’ai commencé à jouer de la guitare acoustique. Ensuite, je me suis mis à la batterie qui a toujours été mon principal instrument.  J’ai aussi pratiqué la basse, pensant à des morceaux, ajoutant la voix et d’autres sons étranges.

-Vous avez fait partie du groupe de musique Supergrass, quel est votre meilleur souvenir ?

DG : Je garde en mémoire différents souvenirs. Avec le groupe Supergrass, j’ai parcouru le monde et j’ai évidemment vécu des moments incroyables, de rencontres, de partage.

Un des plus beaux moments reste la tournée en Amérique du Sud. Nous avons vécu des instants extraordinaires. Il y a eu aussi la tournée au Japon. Je garde des souvenirs merveilleux.

-Pourquoi avoir choisi de réaliser vous-même votre propre album ?

DG : Depuis longtemps, des sons résonnent dans ma tête. J’en ai fait une démo avant de réaliser l’album. Le travail en studio m’a pris du temps, mais j’ai adoré ce travail de composition, plus personnel, prendre des directions, faire des choix musicaux.

-Rock alternatif, avez-vous des références ?

DG : Evidemment, j’ai fait ma propre expérience du rock. Je pense à ces musiciens, ces groupes : Sqeeze, David Bowie, Talking Heads, Ian Dury, Adam and The Ants, Elliott Smith, Clash…

-« Sick holiday », un des titres de votre nouvel album, quelle est sa signification ?

DG : Il s’agit d’un voyage de « ouf », surtout pour les jeunes, où se mêlent alcool et sexe, dans une ambiance complètement relâchée. La chanson est ironique et vise ces jeunes gens qui sont partis en voyage et ont laissé derrière eux toute moralité. Le message est ne perd pas ton portefeuille, portable, passeport en t’amusant.

 

« Schitch », Danny Goffey

Sortie le 22 juillet 2018 chez Distiller Records

 

Goffstonbury Festival, ou « Glastonbury », le 23 juin à Somerset, Uk

 

www.dannygoffey.com

https://www.facebook.com/dannygoffeyofficial/

http://www.ephelide.net

 

image008.jpg

téléchargement (1)

 

 

 

Publicités


Catégories :Culture, Musique

Tags:, , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :