Le cinéma, 70 e Festival de Cannes

téléchargement

Le festival de Cannes  est un des plus glamour et des plus prestigieux. Il met à l’honneur le cinéma depuis 1946. Il a lieu du 17 au 28 mai  2017.

Toutes les plus grandes célébrités du monde artistique, acteurs, actrices, réalisateurs, auteurs, tous se plaisent à participer à cet évènement culturel.

L’équipe des films sélectionnés est invitée à monter les marches du palais. Dix neuf  films concours à la Palme d’or.

Sous la direction de Thierry Frémaux et Pierre Lescure, d’autres sélections ont vu le jour : la Quinzaine des réalisateurs, Un Certain regard (Film d’ouverture « Barbara » de Mathieu Amalric »), le Prix de la Cinéfondation, les films hors compétition, la Semaine de la critique, le Marché du film.

Cette année, le festival  est marqué par la participation de talents très appréciés du septième art : Monica Bellucci en maîtresse de cérémonie, Pedro Almodovar président du jury.

Le jury se compose de  personnalités du cinéma venant du monde entier : Maren Ade, Jessica Chastain, Fan Bingbing, Agnès Jaoui, Park Chan-Wook, Will Smith, Paolo Sorrentino, Gabriel  Yared.

Toute forme d’art est développée : la participation de différents artistes  du monde de la musique, de la danse et de la mode.

Le cinéma se tourne vers  le monde où tous les réalisateurs sont invités. Il s’agit donc d’un regard sur la société, les coutumes. Les plus grands sujets traitent de faits sociaux et de rapports humains :

« Faute d’amour », du réalisateur russe Andrey  Zvyagintsev , une critique de la société russe.

Les spécialistes de cinéma apprécient ce festival où l’on découvre de grands chefs d’œuvre.

A ce sujet, le film d’Arnaud Desplechin ouvre cet évènement, avec le dernier long-métrage « Les fantômes d’Ismael ».

Les films traitent de sujet divers, d’histoires rocambolesques, tragiques, des portraits portés à l’écran romancés et actualisés.

C’est le cas pour le film « Rodin » de Jacques Doillon, avec Vincent Lindon qui marque  le centenaire du célèbre sculpteur.

Dans un registre différent, Sofia Coppola, présente « Les Proies », la seconde adaptation du roman de Thomas P Cullinan,  une œuvre sur le passé, sur la guerre de Sécession.

Le réalisateur François Ozon dévoile aussi un film aussi touchant, toujours sur les rapports humains « L’amant double ».

« Good Timle », des frères Safdie, « You were never really here » de Lynne Ramsay, “Jupiter’s Moon”, de Kornel Mandruczo, “A gentle creature”, de Sergei Loznitsa, “Mise à mort du cerf sacré”, de Yorgos Lanthimos, “Radiance”, de Naomie Kawase, “The day after”, de Hong Sangsoo, “Le redoubtable, de Michel Hazanavicius, “Wonderstruck”, de Todd Haynes, “Happy End”, de Michael Haneke.

Roman Polanski présente son dernier film, hors compétition, «D’après une histoire vraie », adapté du roman de Delphine de Vigan.

On attend des films bouleversants, qui nous touche et nous projette dans l’univers du réalisateur.

 

Le Festival de Cannes

Du 17 au 28 mai 2017

http://www.festival-cannes.com

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s