« Waxx-up », nouvel album d’Eric Legnini

téléchargement

 

Pianiste de jazz, créateur et producteur, Eric Legnini présente son dernier album « Waxx up ». Il a la particularité d’être un mélange de genre d’afro- jazz, de funk, de soul, de groove. De nombreux artistes ont participé à son élaboration. La sortie est prévue le 17 mars 2017.

Tous les morceaux sont rythmés et dansants. Effectivement, les artistes invités sont des artistes confirmés qui amènent chacun un style, une influence.

Le trio est toujours réuni : Eric Legnini au piano, Franck Agulhon à la batterie et  Daniel Romeo à la basse électrique, avec des cuivres et des voix, comme sur certains des précédents albums : « Miss Soul », « The Vox », « Ballads »…

Yael Naim ( “Despair”)  , Ibrahim Maalouf (“The Wire”), Mathieu Boogarts (« Night Birds »), Hugh Coltman(“The sun will dance”), Charles X (“Run with it”), Natalie Williams (“Living for tomorrow”), Anaelle Potdevin (« Riding the wave »), Michelle Willis (« I want you back », « Maybe », « Sick and tired » ), interprètent les different  titres de l’album.

Du jazz vocal et instrumental revisités pour l’occasion par Eric Legnini qui s’applique à créer des morceaux novateurs, singuliers. La participation d’artistes d’un genre différent du jazz ou proche de celui-ci est une proposition qui fonctionne, cassant la rigueur du jazz pour plus de groove. La fusion est réussie, les morceaux sont harmonieux.

« Waxx up » est la troisième partie du triptyque consacré à la voix, déjà initié dans l’album « The Vox » et dans l’album « Sing Twice », en 2013. Avec « The Vox » en 2011, Eric Legnini est consacré aux Victoires de la Musique jazz.

Cette création musicale est un hommage à la culture vinyle.

 

Interview d’Eric Legnini :

 

-D’où vous vient cette passion pour la musique ?

EL : J’ai grandi dans un environnement familial où il y avait de la musique. Ma mère était chanteuse de musique classique. Mon père était plus orienté jazz. Il écoutait James Brown. J’étais très imprégné à l’époque. J’ai donc dû affronter cette dualité entre le classique et la soul. Très jeune, j’ai suivi des cours de piano dans une école de musique où j’ai appris le répertoire classique, le solfège et les gammes.  Des l’âge de 12 ans, j’ai fait parti d’un groupe de jazz et à 14 ans lorsque j’ai intégré une école plus spécifique, j’étais fasciné par Herbie Hancock. J’ai de nombreuses influences. J’ai participé à un projet avec  le pianiste de Sting, un musicien très connu dans le milieu du jazz. Je voue une réelle passion à la musique afro-américaine.

– A votre niveau, il faut avoir une envie particulière pour réussir. A quel moment avez-vous décidé d’en faire votre métier ?

EL : J’ai ressenti très vite, adolescent, l’envie de faire seulement de la musique. Je savais que c’était ce que je voulais faire. Décidé, je suis parti vivre à New York, de 1988 à 1990, pour être à la source de la musique jazz. Je faisais plus de 10h de piano par jour. Le travail pour un musicien est primordial. En 1994, lorsque je suis revenu à Paris, complètement plongé dans le milieu du jazz, de rencontres en rencontres, je me suis lancé, sans jamais m’arrêter, pris entièrement par ma passion. Ce dernier disque marque le retour à mes influences : le hip-hop, la soul, l’électro.

 

-Quels sont vos artistes de jazz de prédilection, vos influences ?

EL : Herbie Hancock est une de mes influences principales. J’ai une grande admiration pour ce pianiste, personnage incontournable du monde du jazz, auquel je m’identifie. La direction musicale m’a toujours plu, le jazz club. J’écoute aussi Miles Davis, artiste au parcours intéressant qui sait sans cesse se renouveler. Egalement, John Coltrane. Sa musique a un côté spirituel qui me touche.

 

-Déjà de nombreux albums à votre actif, « Sing Twice », « The Vox »…vous produisez aujourd’hui « Waxx up » quel est le processus de création, la composition musicale ?

EL : La réponse est dans le titre. Tout est lié au vinyle. J’ai créé cet album en m’imprégnant de tous les styles de musique que j’écoute du hip-hop à la soul. Je possède énormément de disques. J’ai trouvé cette idée originale et innovante.

Pour la partie création, je me suis mis au piano et j’ai trouvé une mélodie, une harmonie. Les idées sont venues en piochant dans mes différents vinyles. Cet album est empreint d’influences musicales diverses. Le titre est un hommage à la culture du vinyle et à ma propre culture de Dj. J’ai travaillé comme un Dj en prenant des vinyles des années 70. Le son est parfois électro, parfois old-school, dans le son du moment.

 

-La participation de nombreux artistes donne à cet album une couleur particulière, les codes du jazz sont revisités, êtes-vous satisfait ?

 

EL : Effectivement, les codes du jazz sont revisités. Le mélange musical que j’ai créé singularise mon travail et mon approche du jazz. Le travail se fait en amont par le choix des chanteurs. Pour chacun, il faut trouver la bonne chanson. Ce disque est avant tout un disque de rencontre qui s’est réalisé avec des gens que je connaissais : Yael Naim, Hugh Colman, Ibrahim Malouf, Mathieu Boogaerts, Michelle Willis.

Mes collaborations avec de célèbres artistes sont nombreuses. Je pense à Nougaro, Henri Salvador, Reggiani. Cette expérience musicale m’a permis aujourd’hui de tout orchestrer. Dans cet album, ma performance musicale n’est pas première. J’ai dirigé l’ensemble.  C’est un disque de producteur à l’image de la musique que j’aime. Cela m’a pris deux ans, de travail, de passion, pour aboutir.

 

« Waxx up », Eric Legnini

Sortie de l’album le 17 mars 2017

Chez Anteprima/ Musicast

 

En concert :

FLOW Paris, jeudi 16 mars 2017, dans le cadre du Festival Paris musique

Eric Legnini, Dionysos, Hugh Coltman, Camelia Jordana, Babx, JP Manova, Melissa Laveaux

 

FLOW Paris, mercredi 5 avril 2017,

 

Odéon Théâtre de l’Europe A Paris, dans le cadre du festival Jazz à Saint Germain des Prés,

Lundi 22 mai 2017, à 20h30,

Eric Legnini, Ben l’Oncle Soul, Hugh Coltman, Krystle Warren

 

http://www.ericlegnini.com

 

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s