Nadéah

ob_033374_12009582-10153103213896935-23532026819
Nadéah, jeune chanteuse, auteur, compositrice, a l’énergie des figures féminines du rock tel que Janis Joplin. Influencée par Patti Smith, Lou Reed, elle fait partie du registre folk, rock et punk.  Elle quitte l’Australie pour Paris et développe son sens du rythme,  avec  les groupes Nouvelle Vague, B for Bang, S for Shlong. Elle croise sur son chemin musiciens, producteurs, et artistes. Aujourd’hui, Nadéah présente un nouveau titre,
Met a man“, un clip vidéo et se produit sur la scène de la Boule noire à Paris le 29 octobre 2015.
Dans la tendance, un style audacieux
Nadéah, Miranda, autodidacte pour le chant et la guitare,  se classe parmi les musiciennes actuelles les plus en vogue. Son style bien particulier, est peu à peu apparu en travaillant avec des groupes déjà établis et en développant sa créativité et ses projets personnels. C’est à travers l’écriture que l’on trouve sa singularité. Comme tout artiste, Nadéah exprime ses émotions.
« At the moment »
“And then he / Was telling me that our love / Was something from above /
And something I could / Hardly see /A love not held by space or time
A love that was divine / A love that I could hold and keep”
(Titre de l’album, “Venus gets Even”)
Elle fonde son premier groupe de musique en Angleterre et sort un premier album en 2000, « LoveGods ». Puis, elle fait les premières parties des concerts de Nick Cave, Franz Ferdinand et plus actuellement Charlie Wintson.
Sa rencontre avec Marc Colin lui vaut sa participation au projet « Hollywood Mon Amour »et part ensuite en tournée avec le groupe Nouvelle Vague.
En 2011, elle écrit « Odile », un des titres de l’album « Venus Gets Even », un titre accrocheur qui dévoile un personnage un peu sombre en quête d’un idéal, à la recherche d’un amour particulier :
« My name is Odile… »/ “Mon nom est Odile…”
« I don’t wanna fight / All i want is to love him tonight… »/ “Je ne veux pas me battre/
Tout ce que je veux c’est l’aimer cette nuit… »
La simplicité des mots rendent le texte encore plus fort. Il en est de même avec les autres titres de son album, sorti en 2011, « Venus Gets Even » : « At the moment », « Nobody But You », « Pinot Noir et Poetry for Breakfast»…
 
Rythmes et influences
A la fois punk et folk, Nadéah travaille depuis de nombreuses années avec le musicien Nicolas Tescari et se constitue un groupe: guitare, contrebasse, piano et cuivres. Dans son univers qui lui est propre, la chanteuse évoque l’amour à sa façon : « Whatever Lovers Say » , un titre swing et rock, accompagné par des images, le clip vidéo qui montre un personnage pétillant.
Nadéah évolue aujourd’hui vers un style plus punk et folk, dans la lignée d’un groupe comme Feist.
Le goût du voyage la pousse à vivre dans les plus belles capitales. Après une expérience à Londres, elle s’installe à Paris. De ce fait ses souvenirs sont multiples et sa devise et de transformer ses mauvaises expériences en expériences joyeuses. C’est ainsi que Nadéah écrit ses textes de chansons.
« Song I just wrote »
 Les clips vidéos permettent ensuite de mieux saisir le sens des textes et sont pour la plupart des courts-métrages ou des scènes de théâtre.
Son dernier titre « Met a man » un mélange de pop, de punk et de rock, un brin de provocation dans les images qui dévoilent un personnage bien affirmé, avec un univers musical qui lui est propre.
Interview, Nadéah
-A quel moment avez-vous su que vous alliez vous lancer dans la musique ?
N:  J’ai toujours voulu faire de la musique mais je n’ai pas trouvé le courage tout de suite. A dix huit ans, je suis partie vivre en Europe. Je ne me sentais pas en sécurité, cependant je n’ai pas voulu faire marche arrière. 
-Comment avez-vous trouvé votre style/genre musical ?
N: Le fait de chercher en permanence me permet de trouver un style bien à moi. La création fait partie de mon quotidien.
-Quelles sont les rencontres dans votre carrière, déterminantes et marquantes à vos
yeux ? En quelques mots, que retenez-vous de votre aventure avec le groupe « Nouvelle Vague » ?
N: Ma rencontre avec le producteur Marc Colin a été pour moi déterminante. Il m’a propulsé dans le monde de la musique, et j’ai travaillé avec des groupes connus comme Nouvelle Vague. Marc m’a aussi soutenu pour ce nouvel album, “While the heart beats…”. Mon collaborateur Art Menuteau avec qui j’ai créé “LoveGods” m’a appris beaucoup sur l’écriture des chansons et sur l’importance des paroles, du refrain et de la mélodie.
Mon aventure avec le groupe Nouvelle Vague est inoubliable, c’était une belle expérience.
 -Vous écrivez vous-même vos chansons, où trouvez-vous l’inspiration ? Par exemple
« Odile » est un personnage particulier…
Comme tout artiste vos émotions  se retrouvent dans vos textes:
« Odile ». Aujourd’hui « Met a man », un personnage totalement différent d’Odile, le clip vidéo, femme…
N: Je puise mes idées partout. En regardant autour de moi, j’observe et j’écris. tout est source d’inspiration dans la vie.
Les chansons sont des images, des photographies. L’instant est figé. L’artiste évoque à travers le support un moment, et tout est chargé d’émotions.
Nadéah,
 
« Met a man »
Nouvel EP et Clip vidéo,  « Met a man » sorti le 16 octobre chez Kwaidan Records
En concert le 29 octobre 2015 à 19h30,
La Boule Noire,
75009 Paris
Agence Ephelide
IMG_20151029_211939
Advertisements

One thought on “Nadéah”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s