PUR DESSIN, exposition de dessins Henri Matchavariani

Les oeuvres de la collection privée d’Henri Matchavariani, peintre et illustrateur, sont exposées du 4 au 27 septembre 2014, à la Galerie Feuillantine, à Paris.

Le vernissage de cette exposition aura lieu le jeudi 11 septembre à partir de 18h

Cette exposition peut être considérée comme le somme de toutes celles qu’Henri Matchavariani a faites jusqu’ici.

Il y a là ses oeuvres réalisées au crayon, au pastel, à la mine de plomb et un seul grand tableau peint, le fameux « Empereur Chinois ».

Juste quelques traits , reprenant là le thème de prédilection caractéristique du travail de l’artiste:

«  Mille traits se suivant comme un seul, comme une trace nette de ce à quoi je tends inconsciemment en élaguant dans le temps ce qui me semble superflu » HM.

Henri Matchavariani relate son parcours , là où toujours, le plaisir l’a guidé: dessins de mode, d’illustration publicitaire, magazines dans le monde de la couleur, de la photo ou de la peinture.

De nombreuses expositions jalonnent son parcours dont  Carapaces, en 2009 puis Ombre et Ors en 2012 , à la Galerie Feuillantine,

Un métier et une passion

Directeur Artistique pour de grandes agences de publicité, Havas, NCK, Mc Cann, Publicis…Henri a réalisé de grandes campagnes de pub et a tourné de nombreux films publicitaires avec Jean Becker, Jean- Jacques Annaud, Claude Miller et bien d’autres. Deux prix importants ont récompensé deux des films qu’il avait conçu en tant que D.A: un Lion d’Argent à Cannes et un Clio d’Or à New York.

Et, comme il ne dessinait que pour son propre plaisir et que ses dessins plaisaient , il décida alors de mettre son talent au service de l’illustration et de la peinture. Il choisit donc de devenir illustrateur et peintreAlain François, qui était un des meilleurs agents d’artistes de l’époque, fut son premier agent et le prit dès lors dans son équipe . Le succès partit comme une flèche: Air France, campagne de presse et affiches notoires, illustrations et des couvertures pour des magazines de mode tels que Vogue, Marie-Claire Italie, Elle, Joyce, Fashion …. Et puis il y a eu Fiat, le Salon International de l’automobile de Turin, Montedison-Italie, les automobiles BMW-Hollande, Woolmark, l’Oréal, des décors et des costumes d’Opéra, les grands Magasins Melsa au Japon, le Printemps/Italie 2, Le Passy -Plazza et beaucoup d’autres encore ….

A propos de PUR DESSIN, dernière exposition présentée à la Galerie Feuillantine ces jours-ci:.

La sélection de dessins ici présentés représente un travail étalé sur trente ans. Et la somme des tracés de ces dessins laisse à voir une grande complémentarité dans cet ensemble.

On y reconnaît , particulièrement,la prédilection d’Henri pour le corps féminin réel ou fantasmé, les dessins de mode, les thèmes japonisants, les portraits, féminins de préférence.

Le personnage est central, toujours au premier plan, l’espace lui appartient totalement. La force du dessin réside dans l’immense présence du sujet, Henri Matchavariani nous parle ici de création et de l”état de création :

« Vient un moment où le sujet manque  parce que la tête reste prisonnière de contingences sociales ou affectives étouffantes .Il faut alors persévérer, lancer mes traits, sans relâche,histoire de débloquer ma main , mon bras, ma respiration , mes émotions. Et puis vient un moment où le trait s’affirme, la vigueur revient . Oui, je puis dire alors que c’est – là -.

Chez lui, toute forme respire, dialogue avec le vide, palpite d’une énergie qui confine à l’étrange. La vivacité du mouvement s’impose et nous montre d’un coup l’essentiel dans toute sa richesse”

écrit Jean-Paul Lavergne qui le connaît bien .

« Vide et plein, souffle et esprit, nous sommes là dans l’Enseignement de l’Ecole Extrême Orientale traitant de la Calligraphie et de la Peinture,  Ecole à laquelle  j’ai immédiatement adhéré.

Avant de peindre un roseau, il faut d’abord le sentir pousser en soi. ». N’est-ce pas là la quintessence de ce qu’est l’Art de dessiner ?

PUR DESSIN

Dessins d’Henri Matchavariani

Galerie Feuillantine

17 rue des Feuillantine, 75005 Paris,

Tél: 06 37 23 84 88

http://www.galerie-feuillantine.com

 Du 4 au 27 septembre 2014

du mardi au samedi de 15h à 19h30

Vernissage le jeudi 11 septembre 2014 de 18h à 21h30.

Décrochage le samedi 27 septembre 2014.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s